MAROC : POUR EN FINIR AVEC LA REPRESSION ET LA DICTATURE !

Au Maroc, il n’y a pas de transition démocratique mais seulement une vitrine « démocratique » d’un pouvoir absolu et répressif. Il y a encore quelques semaines, la monarchie célébrait sa cérémonie d’allégeance rappelant qu’elle est sacrée, inviolable et qu’elle exige la soumission de tou-te-s. Ce pouvoir quasi-féodal se marie bien avec les exigences de la mondialisation capitaliste. Notre pays a été vendu aux multinationales du CAC 40 et aux monarchies pétrolières. Le monarque lui-même est le plus grand propriétaire foncier, le principal banquier et exportateur. La grande bourgeoisie dont il est le noyau dur considère notre pays comme une entreprise privée qu’il faut racketter au maximum. La logique de prédation et du profit maximal a propulsé Mohammed 6 comme une des plus grandes fortunes mondiales. L’autre Maroc  est celui d’une population soumise à la violence sociale généralisée mais qui se bat avec une détermination exemplaire : la jeunesse du Mouvement du 20 Février qui a commencé à ébranler l’autorité de l’Etat, les habitant-e-s des quartiers populaires sur les questions de logement, de transports, de coût de la vie, les populations marginalisées qui luttent  pour l’accès aux droits élémentaires, les étudiant-e-s qui mènent depuis de longues années des luttes  contre la privatisation de l’enseignement, les diplômé-e-s chômeurs-es qui ne cessent d’exiger un emploi, les travailleurs-es contre les bas salaires, les licenciements et pour la liberté syndicale… Il y a un réveil social et populaire profond amplifié par les politiques d’austérité frontale et l’impact de la crise du capitalisme mondial.

Dans ce contexte, le pouvoir mène une guerre sociale et répressive sans précèdent. On revient en réalité aux pratiques des années de plomb : expéditions punitives, tabassage en règle, état de siège, enlèvement et disparitions, tortures et lourdes condamnations, arrestations collectives, le tout sous la direction de services répressifs et de corps armés assurés de l’impunité. Le pouvoir avec l’appui de nombreux Etats dont la France a renouvelé ses techniques répressives pour faire face au risque d’un soulèvement populaire. Nous allons devant des conflits sociaux d’ampleur qui se confronteront à un Etat policier surarmé. Le gouvernement de Hollande, plus soucieux des intérêts du patronat que de notre peuple, apporte sa caution au pouvoir actuel. Cela dure maintenant depuis plusieurs décennies.

C’est pourquoi nous faisons un appel public pour la constitution de comités de luttes contre la répression au Maroc associant l’ensemble des forces démocratiques, marocaines et françaises, qui luttent pour un changement radical. De tels comités pourraient être le lieu de solidarité politique avec les mobilisations populaires au Maroc, dénoncer les complicités actives entre les différents impérialismes et la dictature, briser le silence médiatique sur la répression, déconstruire le mythe d’u ne monarchie démocratique. De tels comités pourraient relayer les résistances dans les prisons et tisser les solidarités concrètes entre nos luttes. Ils doivent œuvrer pour la construction de campagnes larges et unitaires pour exiger le jugement des tortionnaires, l’amnistie générale des prisonniers politiques, l’arrêt des coopérations sécuritaires.

Continuons ensemble la lutte jusqu’à la fin de la dictature !

 

Min Ajl Badil tawri (Pour une alternative révolutionnaire !) est un regroupement de militant-es de différentes tendances de la gauche radicale marocaine qui œuvrent pour l’émancipation sociale et démocratique et la fin de toute forme d’oppression et d’exploitation.

Blog : badiltawri.wordpress.com                                                                             Mai : badiltawri@yahoo.fr

Cet article a été publié dans badil tawri. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MAROC : POUR EN FINIR AVEC LA REPRESSION ET LA DICTATURE !

  1. Ping : Qui doit-on « vivement critiquer  : la monarchie ou le PJD ? | «Badil Tawri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s