François Hollande au Maroc : quelques prises de position‏ (LO, NPA, PCF )

Lutte ouvrière  : « Mais ceux qui étaient contents par avance étaient les soixante patrons français qui faisaient partie du voyage présidentiel, dont 36 figurent au CAC 40. Ils seraient bien ingrats d’ailleurs s’ils ne l’étaient pas. Car, sous le prétexte d’« entretenir l’amitié », de renforcer « une relation au beau fixe », voire de « confirmer la solidité des liens unissant la France et son premier partenaire au Maghreb, au-delà des alternances politiques » – comme l’affiche la presse française – le voyage de Hollande et de son équipage de patrons devrait être, comme toujours, une excellente occasion de conclure ou pour le moins de préparer des signatures de marchés d’importance pour les capitalistes hexagonaux. « 
Source et suite : http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2331&id=9
Le Nouveau Parti Anticapitaliste : « François Hollande rend visite à Mohammed VI ces jours ci. Rien d’étonnant à cela : avec la quasi-totalité des entreprises du Cac 40 représentées sur place, des échanges commerciaux dépassant les vingt-deux milliards et plusieurs dizaines de milliards d’euros d’investissements, on peut dire que le Maroc est une parfaite néo colonie. Les soixante-dix patrons français qui font le déplacement en même temps que le Président, tenteront de refaire le retard accumulé par l’Hexagone sur l’Espagne qui lui a pris la moitié des parts du marché marocain.  »
Source et suite : http://npa2009.org/node/36456

Le Parti Communiste Français : « Le Makhzen s’appuie, pour se maintenir au pouvoir, sur un système répressif, qui laisse peu d’espace à la critique, qui conduit en prison des militants syndicaux, des droits humains et des journalistes mais qui ne peut empêcher la montée des protestations sociales. François Hollande a préféré taire cette réalité qu’il connaît, et a choisi, dans le dossier du Sahara occidental, de conforter son allié marocain, en soutenant son plan d’autonomie contre les résolutions de l’ONU et les recommandations de son secrétaire général pour le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui. Peuple en lutte pour sa libération dont plusieurs de ses militants viennent d’être condamnés à de très lourdes peines de prison, sans réaction des autorités françaises. »
Source et suite : http://www.pcf.fr/38340

Cet article a été publié dans badil tawri. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s