Syrie: «Solidarité avec la lutte des Syriennes et des Syriens pour la dignité et la liberté»

Publié par Alencontre le 10 – avril – 2013

2011-04-17T154812Z_1624749597_GM1E74H1U0P01_RTRMADP_3_SYRIA_0Nous, soussignés, sommes solidaires avec les millions de Syriens et Syriennes qui luttent pour la dignité et la liberté depuis mars 2011. Nous appelons les peuples du monde à faire pression sur le régime syrien pour mettre fin à son oppression et à sa guerre contre le peuple syrien. Nous exigeons que Bachar el-Assad abandonne le pouvoir, immédiatement et sans excuse, afin que la Syrie puisse initier un prompt redressement dans la perspective d’un avenir démocratique.

Depuis mars 2011, le régime d’Assad a régulièrement augmenté sa violence contre le peuple syrien, en lançant des missiles Scud, en utilisant des armes interdites par la Convention de Genève telles que les bombes à sous-munitions et des incendiaires, et en utilisant les bombardements aériens. Le régime a arrêté et torturé des dizaines de milliers de personnes et commis des massacres indicibles.

Il a rejeté les règlements politiques du conflit qui ne comprenaient pas le maintien d’Assad au pouvoir, et il a polarisé la société par des actes stratégiques de violence et en semant des graines de division. Le régime a aussi, depuis les premiers jours de l’insurrection, cherché à internationaliser la crise afin de la placer dans des batailles géopolitiques qui ne feraient que le renforcer. Fidèle à la logique d’un régime autoritaire, Assad ne pourra jamais accepter les demandes légitimes du peuple syrien pour la liberté et la dignité. Dès lors, il n’y a pas d’espoir pour une Syrie libre, unifiée et indépendante tant que son régime se maintient au pouvoir.

Il s’agit d’une révolte qui a été déclenchée par les enfants de Deraa [la bourgade où la révolte a commencé], les sit-in et les manifestations de la jeunesse dans les villes, par les paysans des zones rurales, et les déshérités et marginalisés de la Syrie. Ce sont eux qui se sont mobilisés de manière non violente par des protestations et des chants, avant qu’intervienne la répression brutale du régime. Depuis lors, le régime a poussé à la militarisation du mouvement non-violent en Syrie. En conséquence, les jeunes hommes ont pris les armes, tout d’abord pour l’autodéfense. Mais, par la suite, ce processus a donné lieu à des tentatives de la part de quelques groupes qui luttent contre le régime de créer un climat de bipolarisation  et de négation de l’Autre en termes politiques, sociaux et culturels. Ces actes sont en tant que tels des actions contre la révolution pour la liberté et la dignité.

Néanmoins, la révolution pour la liberté et la dignité continue fermement. C’est la raison pour laquelle nous, soussignés,  lançons un appel à la société civile mondiale et non aux gouvernements inefficaces et manipulateurs pour qu’elle défende les conquêtes des révolutionnaires syriens et pour défendre notre point de vue: la libération du joug de l’autoritarisme et l’appui à la révolution syrienne comme parties intégrales des luttes pour la liberté et la dignité dans la région et dans le monde.

La lutte en Syrie est une extension de la lutte pour la liberté aussi bien au niveau régional qu’à l’échelle mondiale. Elle ne peut être séparée des luttes de la population de Bahreïn, d’Egypte, de Tunisie, de Libye, du Yémen et d’autres peuples qui se sont rebellés contre l’oppression et l’autoritarisme; au même titre que des luttes contre ceux qui cherchent à usurper ou à détruire les soulèvements et à les dévier de leur propre programme. Ce combat se lie à celui des Palestiniens pour la liberté, la dignité et l’égalité. La révolution en Syrie est une partie fondamentale des révolutions du nord de l’Afrique; mais elle est aussi une extension de la révolte zapatiste au Mexique, du Mouvement des sans-terre au Brésil, des mobilisations en Europe et en Amérique du Nord contre l’exploitation néolibérale. Elle fait aussi écho aux mouvements pour la liberté en Iran, en Russie et en Chine.

La révolution syrienne s’affronte à un monde sens dessus dessous où les Etats qui étaient prétendument amis des peuples arabes, comme la Russie, la Chine et l’Iran, ont maintenu leur appui au régime syrien malgré les massacres perpétrés contre la population, cela alors que des Etats qui jamais n’ont réellement appuyé la démocratie et l’indépendance, spécialement les Etats-Unis et leurs alliés du Golfe, sont intervenus pour appuyer les révolutionnaires. Ils l’ont fait de manière claire et cynique dans leur propre intérêt. De fait, leur intervention a visé à faire plier et à subvertir le soulèvement tout en diffusant des illusions et des mensonges trompeurs.

Prenant en considération que les puissances régionales et mondiales ont laissé seul le peuple syrien, nous vous demandons d’assurer de votre appui les Syriens et Syriennes qui continuent à lutter pour la justice, la dignité et la liberté et qui ont résisté aux résonances assourdissantes de la bataille, au même titre où ils rejettent les illusions  propagées par les ennemis de la liberté.

Alep bombardée le 16 février 2013

Alep bombardée le 16 février 2013

Comme intellectuels, académiciens, militants, artistes, citoyens engagés et en tant que mouvements sociaux nous nous solidarisons avec le peuple syrien afin de souligner la dimension révolutionnaire de sa lutte et pour éviter les batailles géopolitiques et les guerres de pouvoir qui se développent dans son pays. Nous vous demandons de donner votre appui à tous les Syriens qui réclament une transition pacifique vers un pouvoir, une transition où tous les Syriens et Syriennes puissent avoir la parole et décider de leur propre destin. De même, nous rejetons toute tentative d’un quelconque groupe de monopoliser le pouvoir et d’imposer son propre programme, ou encore de dicter des identités uniformisées ou homogènes au peuple de la Syrie.  Nous vous demandons d’appuyer les personnes et les organisations de base qui défendent toujours les idéaux d’une société syrienne libre et démocratique. (Traduction A l’Encontre)

Signataires:
Aaron Winslow (Columbia University, United States)
Abdellatif Zeroual (Left activist, Morocco)
Abdeslam Cherkouk (Journalist, Morocco)
Abir Saksook (Architect and activist, Lebanon)
Adam Hanieh (SOAS University of London, United Kingdom)
Adam Shapiro (Activist, United States)
Aida Seif Ell Dawla (Human Rights Activist, Egypt)
Akram Zaatari (Artist, Lebanon)
Alex Todorova (University of Columbia, United States/Bulgaria)
Ali Amin Suwaid (Writer, Syria)
Ali Atassi (Journalist, Syria)
Alice Walker (Writer, United States)
Amahl Bishara (Tufts University, United States)
Amr Al-Azm (Shawnee State University, Activist and board member of The Day After NGO, Syria)
Amr Saeddeine (Université libre de Bruxelles, Belgium/ Palestine)
Amy Ansell (Emerson College, United States)
Ania Loomba (University of Pennsylvania, United States)
Ann Ferguson (University of Massachusetts, United States)
Anne Meneley (Trent University, Canada)
Anthony Arnove (Author, Iraq: The Logic of Withdrawal, United States)
Arturo Escobar (University of North Carolina-Chapel Hill, United States/Colombia)
Asef Bayat (University of Illinois, United States)
Ashok Chowdhury (India)
Aziza Chaouni (University of Toronto, Canada/Morocco)
Bassem Chit (Socialist Forum, Lebanon)
Bernadette Daou (leftist militant, Lebanon)
Bernardine Dohrn (Northwestern University, United States)
Bill Ayers (University of Illinois at Chicago, United States)
Bill Weinberg (Journalist and author, United States)
Brian Slocock (University of Paisley, Scotland)
Budour Hassan (Author, Palestine)
Cara Moyer (Emerson College, United States)
Caitlin Ella Wind (Writer, United States)
Chandan Redd (University of Washington, United States)
Chandler Davis (University of Toronto, Canada)
Chandra Talpade Mohanty (Feminist Scholar-Activist, India/United States)
Charles Hirschkind (UC Berkeley, United States)
Chela Sandoval (University of California, Santa Barbara)
Claudia Castañeda (Emerson College, United States)
David Byrne, McDonald III (Photographer and activist, United States)
David McNally (York University, Canada)
Dean Spade (Seattle University Law, United States)
Deepa Kumar (Rutgers University, United States)
Diana Coryat (University of Massachusetts, United States)
Dyala Hamzah (Université de Montréal, Canada)
Elena Yehia (University of North Carolina, United States/ Lebanon)
Elias Khoury (Writer, Lebanon)
Elliott Colla (Georgetown University, United States)
Elsa Wiehe (University of Massachusetts, United States/ Mauritius)
Erika Marquez (Bryn Mawr College, United States/Colombia)
Etienne Balibar (Columbia University, United States/ France)
Faraj Bayrakdar (Poet, Syria)
Farouk Mardam Bey (Intellectual, Syria)
Fawaz Traboulsi (Writer, Lebanon)
Felicia Pratto (University of Connecticut, United States)
Francois Burgat (CNRS, France)
Fredric Jameson (Duke University, United States)
Gail Daneker (Director of Peace Education and Advocacy, Friends for a NonViolent World –St. Paul, United States)
Gerry Emmett (Resident Editorial Board, News and Letters Committees, Chicago, United States)
Ghassan Hage (University of Melbourne, Australia/ Lebanon)
Ghassan Makarem (Socialist Forum, Lebanon)
Ghayath Naisse (Surgeon, Left Revolutionary Current, Syria)
Gilbert Achcar (SOAS, University of London, Lebanon/ United Kingdom)
Golbarg Bashi (Rutgers University, United States/Iran)
Gustavo Esteva (Universidad de la Tierra-Oaxaca, Mexico)
Hamid Dabashi (Columbia University, United States/ Iran)
Hani al-Sayed (American University in Cairo, Syria/ Egypt)
Haroldo Dilla Alfonso (Sociologist, Cuba/Dominican Republic)
Hazem al-Azmeh (Intellectual, Syria)
Ibrahim Al-Assil (Syrian Non-Violent Movement, Syria)
Ibrahim Jalal (Artist, Syria)
Ilan Pappe (University of Exeter, United Kingdom)
Isabelle Momméja (Activist, France)
James Cohen (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, France/ United States)
James L. Gelvin (UCLA, United States)
Jamie Allinson (University of Westminster. UCU member, United Kingdom)
Jean-Philippe Schreiber (Université libre de Bruxelles, Belgium)
Jean-Pierre Filiu (Institut d’études politiques de Paris, France)
Jed Murr (University of Washington, United States)
Jeff Napolitano (Activist, United States)
Jens Hanssen ( University of Tornoto, Canada/ Germany)
Jihad Yazigi (Journalist, Syria)
Jihane Sfeir (Université Libre de Bruxelles, Lebanon/ Belgium)
Jillian Schwedler (University of Massachusetts Amherst, United States)
Joanne Landy (Co-Director, Campaign for Peace and Democracy, United States)
Joe Vasicek (Science Fiction & Fantasy Writer, United States)
John Chalcraft (London School of Economics, United Kingdom)
John Holloway (Benemérita Universidad Autónoma de Puebla, United States/ Mexico)
John O’Brien (Los Angeles California, Stonewall Rebellion Participant, United States)
Joseph Daher (University of Lausanne, Syria/ Switzerland)
Kamal Bandara (Intellectual, Tunisia)
Karmen Abou Jaoudeh (Legal activist, Lebanon)
Khaled Khalifa (Novelist, Syria)
Khaled saghieh (Journalist, Lebanon)
Khawla Dunia (Activist, Syria)
Kirsten scheid (American University of Beirut, Lebanon)
Kmar Bandana (Université de La Manouba, Tunisia)
Konstantin Kilibarda (York University, Mississauga territories)
Laleh Khalili (SOAS, University of London, United Kingdom)
Lawrence Grossberg (University of North Carolina-Chapel Hill, United States)
Leyla Dakhli (Researcher, CNRS, France)
Lieven de Cuater (Katholic Univerity of Leuven/RIT, Belgium)
Lilia Marsali (Teacher, United Kingdom)
Linda Quiquivix (Brown University, United States / Guatemala)
Lindsey Collen (left activist and novelist, Mauritius)
Loulouwa Al Rachid (Journalist, Saudi Arabia)
Manijeh Nasrabadi (New York University, United States/ Iran)
Manuel Barrera (Metropolitan State University, United States)
Manuel Castells (University Professor of Communication, University of Southern California)
Marc Saint-Upéry (Journalist and translator, France/Ecuador)
Maria Koundoura (Emerson College, United States/ Greece)
Marisol de la Cadena (UC Davis, United States/ Peru)
Marnia Lazreg (Sociologist, USA/Algeria)
Mary Nyquist (University of Toronto, Canada)
Daniel Mathews ((Universidad de Concepción-Chile)
Max D. Weiss (Princeton University, United States)
Mayssun Succarie (American University in Cairo, Egypt/ Lebanon)
Mehdi Meftah (Militant, France)
Mélanie Cambrezy (Université de Montréal, Canada)
Mercedes Olivera B. (Antropóloga Feminista, UNICACH, México.)
Michael Cisco (writer and teacher, United States)
Michael Lowy (Social scientist, France)
Mirta Tocci (Emerson College, United States)
Mohamad Ali Attassi (Writer, Syria/ Lebanon)
Mohamad Al Bardan (Syrian Non Violent Movement, United States/ Syria)
Mohammad Moeini (University of Massachusetts, United States/ Iran)
Mohammed Bamyeh (University of Pittsburgh, United States)
Mona Abaza (American University in Cairo, Egypt)
Muhammad Ali Khalidi (York University, Canada)
Nadia Fadil (KU Leuven, Belgium)
Nadine Bekdache (Designer/ Activist, Lebanon)
Nadje Al-Ali (SOAS, University of London, United Kingdom)
Nasser Rabbat (MIT, United States/Syria)
Natalie Zemon Davis (University of Toronto, Canada)
Nidal Al-Azraq (United States/ Palestine)
Nigel Gibson (Emerson college, United States/ Britain)
Nimer Sultany (SUNY Buffalo Law School, United States/Palestine)
Noa Shaindlinger (University of Toronto, Canada/Palestine)
Norman Finkelstein (American researcher and writer, United Sates)
Olivier Le Cour Grandmaison (Scholar, France)
Omar Dahi (Hampshire College, Syria/ United States)
Omar Dewachi (American University of Beirut, Iraq/Canada)
Omnia El Shakry (UC Davis, United States)
Oussama Mohamad (Film maker, Syria/ France)
Ozlem Goner (CUNY, Turkey/ United States)
Pablo Stefanoni (Chief editor, Nueva Sociedad, Argentina)
Paul Kingston (University of Toronto, Canada)
Pierre Tevanian (Writer, activist, France)
R. Radhakrishnan (UC Irvine, United States/ India)
Rabha Attaf (Reporter, France)
Raed Firas (Activist, Syria)
Raed Khartabil (Activist, Syria)
Rashid Khalidi (Columbia University, United States/Palestine)
Razan Ghazzawi (Activist, Syria)
Richard Seymour (Writer, London School of Economics, International Socialists Network, United Kingdom)
Rime Allaf (Writer and adviser, Syria)
Robert Young (New York University, United States)
Robin Yassin-Kassab (novelist and commentator, Syria/ United Kingdom)
Rola Rukbi (Syria)
Ruba Alkhouli (Activist, Spain)
Saad Hajo (Cartoonist, Syria)
Saba Mahmood (UC Berkeley, United States)
Sabah Hallak (Lebanon)
Sadiq Jalal Azem (Writer, Syria)
Sadri Khiari (Writer, Tunisia)
Salah Mosbah (University of Tunis, Tunisia)
Salam Kawakibi (Arab Reform Initiative, Syria)
Salam Said (Economist/Germany)
Salameh Kaileh (Intellectual, Syria/Palestine)
Salim Vally (University of Johannesburg, South Africa)
Sami Hermez (University of Pittsburg, United States/ Lebanon)
Samir Aita (Le Monde Diplomatique editions arabes, Cercle des Economistes Arabes)
Samuel Binkley (Emerson College, United States)
Santiago de Rico Alba (Philosopher, Spain)
Sarah Bracke (KU Leuven, Belgium)
Sarah Eltantawi (Scholar of religion and writer, United States)
Sari Hanafi (American University of Beirut, Lebanon/ Palestine)
Seda Altug (Bogazici University, Turkey)
Sherifa Zuhur (historian, Director, Institute of Middle Eastern, Islamic and Strategic Studies, United Kingdom)
Sherry Wolf (Author of Sexuality and Socialism, United States)
Simon Assaf (Activist, United Kingdom/ Lebanon)
Sinan Antoon (New York University, Iraq/ United States)
Sirisha Naidu (Wright State University, India/ United States)
Sonja Mejcher-Atassi (America University of Beirut, Lebanon)
Srinivas Lankala (University of Massachusetts, India/United States)
Stephen R. Shalom (William Paterson University, United States)
Steve Graham (Newcastle University, United Kingdom)
Steven Friedman (University of Johannesburg, South Africa)
Suad Joseph (University of California, Davis, United States/ Lebanon)
Swati Birla (University of Massachusetts, India/ United States)
Sylvie Tissot (University of Paris-8, France)
Talal Asad (CUNY, United States)
Tamera Marko (Emerson College, United States)
Tariq Ali (Writer, journalist, and filmmaker, United Kingdom/ Pakistan)
Tewfik Allal (Activist, Manifeste des libertés, France)
Thaer Alsahli (Activist, Syria/Palestine)
Thierry Boissière (Institut français du Proche-Orient, France)
Thomas Harrison (Co-Director, Campaign for Peace and Democracy, United States)
Thomas Markus Kvilhaug (International Socialist branch, Norway)
Tiffany Kreierhoff (writer, United States)
Toufic Haddad (author, SOAS, United Kingdom)
Vijay Prashad (Trinity College, United States/ India)
Walid Daaw (Teacher, The left forum)
Walter Mignolo (Duke University, United States/ Argentina)
Wendy Brown (UC Berkeley, United States)
William E. Connolly (Johns Hopkins University, United States)
Yahya Madra (Bogaziçi University, Turkey)
Yasmine Farouk (Faculty of Economics and Political Science, Cairo University)
Yasser Munif (Emerson College, Syria/ United States)
Yassin el-Haj Saleh (Intellectual, Syria)
Yazan Louai Al-Saadi (Journalist, Al-Akhbar English, Lebanon)
Youssef Fakhr el-Din (Journalist, Syria/ Palestine)
Yusef Khalil (Activist, United States/Lebanon)
Yveline, Delacroix (Activist, France)
Zaïneb Ben Lagha (Université de la Sorbonne Nouvelle, France)
Zeinab Abul-Magd (Oberlin College, United States/ Egypt)
Zena Hallak (Tunisia)
Zeynep Inanc (United States)
Ziad Majed (American University of Paris, Lebanon/ France)

____

Cette déclaration a été lancée, entre autres, par Yasser Munif à l’occasion du Forum social mondial qui s’est tenu à Tunis . Son but: offrir une alternative aux alliances que certains groupes tissent avec des Etats et des gouvernements dans le cadre de la révolution en cours en Syrie; et cela pour promouvoir des coalitions avec des mouvements sociaux et des intellectuels qui soutiennent cette révolution.

Cet article, publié dans badil tawri, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s