10 objectifs anticapitalistes

 

10 objectifs: FGTB Charleroi Sud-Hainaut

 

Ces jours-ci la FGTB Charleroi édite une nouvelle brochure. Après les 8 questions autour du thème « politique et indépendance syndicale », voici 10 objectifs d’un programme anticapitaliste d’urgence, sous le titre sans équivoque « Changer de cap maintenant ». (Télécharger la brochure en pdf ici.)

 

Nous avons déjà dit tout le bien que nous pensons de la brochure 8 questions [1], nous ne pouvons que le redire après cette deuxième publication qui offre aux militants une série d’explications, d’arguments et surtout de revendications face à l’offensive du capital.

 

La FGTB de Charleroi se place ainsi dans le prolongement de l’importante assemblée d’avril 2013 : « la déclaration commune de l’assemblée du 27 avril 2013 à la Géode disait  ‘Il est illusoire de penser qu’on peut réformer le capitalisme pour qu’il devienne un « bon » capitalisme de relance. Il faut donc être clair: il faut une stratégie pour sortir du capitalisme et le remplacer par un autre système qui satisfait les besoins de la population et préserve notre planète’ » rappelle la conclusion du document.

 

Le capitalisme est en crise

 

Dès la première page, le ton est donné. « Nous ne sommes donc pas face à un phénomène passager de récession, auquel succèdera une expansion, mais face à une crise globale dont tous les aspects (financier, économique, social, alimentaire, environnemental, culturel, idéologique…) nous renvoient à la nature du capitalisme. Ce sont les lois fondamentales du système (la course au profit, la concurrence et le marché) qui sont au cœur du problème… et des solutions. ».

 

Et des « solutions » le document n’en manque pas.

 

Il est évident qu’en une vingtaine de pages il n’est pas possible de développer une analyse détaillée et complète du capitalisme d’aujourd’hui et de tous ses ravages mais la brochure brosse les dix thèmes à partir d’un schéma qui rend la compréhension facile : une description, des revendications, des explications, des exemples, des chiffres-clé.

 

Un catalogue ?

 

En fin de document, les syndicalistes mettent les points sur les « i » : « nous nous refusons à en faire un catalogue de bonnes intentions dans lequel chacun pourrait venir puiser des éléments à sa guise. Ce programme et ses articulations doivent être compris comme une dynamique qui tend vers un changement radical des rouages de la société »

 

Qu’il s’agisse de Refuser le chômage massif en répartissant le travail entre tous pour « Travailler moins, travailler tous (et vivre mieux) » ; ou encore de Redistribuer les richesses en « reprenant aux patrons, par la hausse des salaires et  une fiscalité redistributrice, les points de valeur ajoutée confisqués aux salariés depuis le début des années 1980 », les syndicalistes de Charleroi revisitent les textes des congrès syndicaux, si âprement discutés et si rapidement remisés dans les tiroirs, pour en faire un vrai plan de bataille. Les 10 objectifs s’articulent entre eux, ne se limitant pas aux thèmes syndicaux classiques. Le sommaire de la brochure en dit long : outre les deux points ci-dessus, on notera également : Pour de vrais services publics ; Pas touche à la sécu ; Pour une fiscalité juste ; Désarmer la finance ; Dette publique: on ne paie pas ! ; Pour une autre Europe ; Pour notre terre ; Un monde solidaire. Et pour chaque thème la volonté de décortiquer les responsabilités et d’avancer des propositions radicales (« qui vont à la racine »).

 

Un outil

 

Comme les 8 questions qui a été tirée en milliers d’exemplaires (en français et en néerlandais), il est évident que la brochure 10 objectifs ne s’adresse pas qu’aux militants de la FGTB Charleroi, c’est un outil précieux pour tous ceux qui veulent « comprendre le monde pour le changer ». Elle doit tourner dans les équipes syndicales, dans les formations syndicales, dans les associations et les organisations. C’est le souhait des syndicalistes de Charleroi « Ce programme anticapitaliste d’urgence n’est pas à prendre ou à laisser. Nous allons l’enrichir ensemble dans la démocratie qui bourgeonnera dans nos combats » concluent-ils.

 

2014 n’est pas loin

 

Dès le discours du Secrétaire Régional de la FGTB Charleroi en mai 2012 il était clair que la question d’un prolongement politique aux luttes des travailleurs était posée sous un angle nouveau. « Surtout, l’appel de la FGTB de Charleroi-Sud Hainaut et l’écho qu’il a reçu (notamment à la CNE) permettent d’espérer faire un premier pas en direction d’une recomposition en profondeur du mouvement ouvrier, à la fois sur le terrain politique/électoral et sur le terrain social/syndical » analysait une déclaration récente de la LCR [2] .

 

La brochure 8 questions s’appuyant sur la Déclaration de principes de la FGTB (1945) redonnait un sens aux interactions entre combat syndical et combat politique. En septembre nous citions  un extrait de cette brochure : « La stratégie alternative proposée par la FGTB Charleroi Sud Hainaut permet, à ses yeux, de retrouver une vraie indépendance syndicale: élaborer nous-mêmes, en tant que mouvement syndical, notre programme de lutte, en fonction d’une seule préoccupation: les besoins des travailleur·euse·s. En les encourageant à s’impliquer activement et démocratiquement, afin que ce programme et ces luttes soient les leurs. «Alors, au lieu que les partis nous dictent leur politique, c’est nous qui exigerons des partis qu’ils s’engagent à lutter avec nous pour ce programme» [3]. Les 10 objectifs prolongent et concrétisent cette démarche et s’adressent aussi à ceux qui vont briguer les suffrages des travailleurs.

 

Ceci vient bien à point dans la perspective des élections de 2014 pour lesquelles une dynamique unitaire est en train de voir le jour, même si elle est encore timide, même si un certain nombre de « puristes », de « sceptiques » qui se posent des questions ou déprécient ces efforts  arguent « que « d’avoir des élus » n’est pas un but en soi, la question est pourquoi faire ? Pour défendre quelle position ? », à ceux-là nous conseillons la lecture de la brochure de la FGTB Charleroi.

 

Freddy Mathieu

 


 

 

Cet article a été publié dans badil tawri. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s